browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Historique

Historique du projet :

Mme Nawe Ngounou Émilienne, ancienne institutrice au Cameroun, titulaire d’une Maîtrise en Sciences de l’ Éducation et Éducatrice de jeunes enfants pour le département des Hauts de Seine durant 15 ans, souhaite faire bénéficier son pays d’origine de son expérience.

Consciente de la situation de quasi abandon éducatif dont souffrent les enfants en bas âge en Afrique, c’est tout naturellement en direction de ce public que son projet se porte.

En 2005, motivant les bonnes volontés et quelques femmes camerounaise lors d’un séjour, elles créent l’association « Centre d’accueil d’orphelins, filles mères et enfants », structure sur laquelle le groupe compte s’appuyer pour atteindre ses objectifs.

  1. Création et fonctionnement d’un lieu de vie destiné aux orphelins
  2. Prendre en charge les filles/mères désœuvrées
  3. Créer une crèche pour enfants de 0-3 ans
    • assurer les conditions d’éveil, sanitaires, matérielles, morales et éducatives
    • assurer le développement psychomoteur, intellectuel
    • assurer l’épanouissement et le bien être des enfants.

Premières difficultés :

L’association peine à trouver les moyens financiers pour atteindre ses objectifs.

Mme Nawe fait le choix de prendre une retraite anticipée et décide de se lancer complètement dans le projet. Elle y engage alors toute son énergie et ses propres biens.

Aidée par sa famille, ses ami(e)s et ses anciennes collègues, elle récolte en région parisienne tout le matériel professionnel nécessaire au fonctionnement d’une crèche aux critères européens.

Un container est ainsi financé.

Les Timous :

En 2006, louant une villa à Yaoundé, capitale du Cameroun, elle l’aménage et l’équipe du matériel adapté à l’accueil d’un public en bas âge. La crèche Les Timous est née !

Pour autant, les difficultés demeurent. Le respect des objectifs de l’association (prise en charge d’orphelins, encadrement mères/filles….) nécessite du personnel, ce qui a un coût. La participation financière des autres familles ne couvre pas les dépenses, d’autant plus que le loyer est excessif, que la population bien qu’intéressée ne comprend pas encore l’intérêt éducatif de cette prise en charge entre 0-3 ans. La crèche ne touche que quelques dizaine de familles.

Le projet est viable, l’intérêt des enfants primordial…il s’agit de faire évoluer les mentalités !

 

Le projet de construction :

1er partenaire institutionnel:

Le  Conseil Général des Hauts de Seine.

La construction :

Une autre bataille débute avec le chantier de construction.

Après une année de tracas administratifs les travaux peuvent débuter.
Malgré ces difficultés, avec courage Mme Nawe conduit les travaux, motive les ouvriers. Le 5 septembre 2009, l’école accueille ses premiers élèves.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *